Actions pour l'environnement et le paysage

La charte paysagère du Pays de Gâtine : un bocage à préserver

Le nom de “Gâtine” a pour origine “Gât” indiquant une région de terres gâtées, peu productives et caractérisées par une végétation de landes. Le paysage de Gâtine s’est peu à peu transformé en bocage sous l’effet des défrichements entrepris du 16e siècle jusqu’au début du 20e siècle.

La Gâtine est située à l’intersection de quatre grands ensembles géologiques aux particularités paysagères très distinctes : les bassins calcaires parisien et aquitain, les massifs granitiques de Bretagne et du Massif Central. Localisée à l’extrême sud-est du massif armoricain.

La Gâtine présente donc des sols humides, difficiles à travailler qui ont contribué à faire de ce territoire une région d’élevage.

Aujourd’hui le Pays de Gâtine est reconnu pour sa qualité paysagère caractérisée par un réseau de haies denses, de prairies naturelles et d’affleurement rocheux granitiques appelés localement « chiron ».

En savoir + :
téléchargez ou consultez le rapport final d'étude 2012 - 2014 de la
Charte Paysagère du Pays de Gâtine :

- Livre I : Inventaire des paysages du Pays de Gâtine

- Livre II : Diagnostic thématique et enjeux

- Livre III : Les actions de la Charte

Etang de Bois Pouvreau - photo de Philippe Wall - Conseil Général 79